Archives pour la catégorie Non classé

Parcours Pédagogiques 2017/2018

Voici les Parcours Pédagogiques pour l’année 2017 / 2018

SCIENCES EXPERIMENTALES ET NUMERIQUES
HOMMES, BIOLOGIE ET SOCIETE
LES DYNAMIQUES DU CAPITALISME
L’ART DANS LA SOCIETE
ECRITURE SOUS CONTRAINTES

Vous pouvez trouver plus bas des petits descriptifs de ces parcours.



SCIENCES EXPERIMENTALES ET NUMERIQUES

La science est au cœur du monde qui nous entoure, et la modélisation et l’expérience sont toutes deux au cœur de la science, de toutes les sciences. La première permet de faire jaillir sur un écran des recoins encore inexplorés du cosmos, des choses si incommensurablement petites que nous ne pouvons pas les voir à l’œil nu, si complexes que nous ne pouvons les appréhender autrement. La seconde permet d’apprivoiser le réel, de tester les théories et les formules, les idées et les intuitions.

Ces deux approches, bien que radicalement différentes, sont bien souvent complémentaires, et ce parcours a pour ambition de lever un coin du voile qui les couvre. De nombreux thèmes pourront être abordés : l’astrophysique, où on peut simuler les orbites des satellites autour de leur planète, ou des planètes autour de leur étoile ; la mécanique du solide, que l’on peut appliquer au sport, par exemple, pour prédire et observer les trajectoires des ballons et des volants ; la cryptographie, qui utilise les ressources numériques pour coder – et décoder – les messages les plus secrets et les données les plus sensibles ; et de nombreux autres encore : statistiques, dynamique des populations…

Ce parcours sera également l’occasion d’aborder quelques points méthodologiques : rédaction de fiches de cours, calcul mental, rédaction de raisonnements mathématiques, gestion des chiffres significatifs et des unités dans le calcul scientifique, rédaction d’un protocole expérimental, algorithmique…

C’est donc avec joie que nous accueillons dans ce parcours ceux et celles que ces thèmes et ces approches intéressent, et auxquel-le-s la curiosité scientifique et la soif de savoir ne font jamais défaut.

HOMMES, BIOLOGIE ET SOCIETE

Aristote disait : “L’homme est un animal social”. Rassurez-vous le but de ce thème n’est pas de philosopher sur la condition humaine mais plutôt d’essayer de appréhender scientifiquement l’être humain dans notre société, à travers la biologie.

Nous proposons ainsi d’explorer en profondeur différents mystères des sciences du vivant, reliés à l’humain. Par exemple, nous aimerions répondre ensemble à ces questions bien terre à terre auxquelles nous avons tous été confrontés : pourquoi le blanc d’œuf se fige-t-il durant la cuisson? Comment se forment les rêves? Qu’est-ce qu’un OGM? Pourquoi ma prof de SVT me dit que la tomate est un fruit? Pourquoi mes parents refusent de manger des aliments congelés, décongelés puis re-congelés? Pourquoi mon grand-père perd ses dents? Quels sont les mystères du pop-corn? Pourquoi les oignons font-ils pleurer? Que sait-on du cerveau? Pourquoi n’est-il pas si facile de guérir le cancer? La levure de boulanger est-elle vraiment un champignon?

Tout en apportant connaissances biologiques pointues et anecdotes scientifiques de la vie de tous les jours, ce programme et les notions abordées ont pour objectif principal de faire travailler l’expression écrite des élèves. L’année sera ainsi consacrée à apprendre à exprimer ses idées, en approfondissant la méthode de dissertation, mais aussi à analyser et organiser ses observations en travaillant les méthodes d’études de documents scientifiques.

LES DYNAMIQUES DU CAPITALISME

Nous essaierons d’organiser l’année autour de plusieurs thèmes présents dans les programmes scolaires ou qui nous ont paru plaire aux élèves qui ont suivi ce parcours pendant l’année 2016-2017.

Le but est de planter le décor à travers deux premières séances d’histoire économique en se concentrant sur le XXè siècle, qui nous permettront aussi d’aborder quelques théories des économistes les plus influents de chaque période (aborder le keynésianisme par la crise des années 1930 ou le monétarisme par les chocs pétroliers des années 1970 par exemple). Ensuite, nous essaierons de diviser chaque séance en deux parties : l’une sous forme plus classique de cours sur un thème particulier et l’autre sous forme de discussion sur l’actualité en rapport avec ce thème. Nous avons réfléchi à des séances possibles que les tuteurs seront bien-sûr libres de mener à bien ou pas. Les inégalités et les théories de la justice sociale, la colonisation, les politiques conjoncturelles, le chômage, les classes sociales, l’Etat-Providence ou le développement durable sont ainsi des thèmes que les tuteurs pourront choisir d’aborder de différentes manières.

L’ART DANS LA SOCIETE

Le parcours pédagogique entend proposer dans un premier temps une initiation à l’histoire des arts par des exposés au début de chaque cours. Vous comprendrez vite que vous êtes capable d’acquérir par vous-même les connaissances nécessaires à la lecture des œuvres, par la documentation et l’observation.

D’autre part, il s’agit de réfléchir ensemble sur la place de l’art dans notre société.

Le travail personnel doit vous encourager à rédiger, développer vos idées. Il doit aussi vous encourager à soulever des interrogations à partir de faits bruts ou d’une simple observation quand il s’agit d’une œuvre.

ECRITURE SOUS CONTRAINTES

Ce parcours s’inspire du principe du corpus proposé au bac de français en 1ère. L’objectif est de vous permettre de mieux connaître un thème en particulier en travaillant et donc en s’appropriant des textes afin que chacun d’entre vous puisse se constituer une petite bibliothèque personnelle de références.

Vous serez ensuite invités à vous familiariser avec le style et l’univers d’un auteur en particulier : une fois les textes lus et étudiés, vous devrez devenir, à votre tour, des auteurs et écrire « à la manière de », en respectant un certain nombre de règles imposées par le thème.

On s’inspire ici plutôt de l’écrit d’invention, une épreuve souvent peu travaillée pour le bac de français, et qui n’est pas si simple.

Mercredi 13 avril – Table ronde au lycée Jean-Jacques Rousseau de Sarcelles

Les femmes dans les études supérieures – accès et parcours.
Table ronde conduite par Rokhaya Diallo
avec les invités: Philippe Bonneville, Claire Colard, Marc Mézard, Dominique Meurs, Arnaud Pierrel.IMG_7335

 

 

 

 

 

 
Une très belle discussion suivie de beaucoup d’échanges avec le public, dont beaucoup de lycéens et de Normaliens.
Cette soirée a été riche de partage et plein d’optimisme pour le futur!
Affiche Femmes

 

 

 

 

 

 

Merci à Leila Khaiza et Philippe Bonneville, proviseur du Lycée Jean-Jacques Rousseau de nous avoir reçus et d’avoir organisé cette soirée.
Merci à tous les intervenants, à Madame Diallo.
Merci au public d’avoir pris la parole avec facilité et tant d’intelligence. IMG_7347

Mardi 12 avril – Carte Blanche 10 ans de TalENS au Ciné-Club

Mardi soir, le ciné-club a laissé TalENS programmer une séance spéciale dans le cadre des 10 ans du programme.
Le comité de la Semaine TalENS a choisi de présenter La Cour de Babel,
documentaire de Julie Bertuccelli de 2014.
Après la projection, nous sommes entrés dans une discussion passionnante avec Julie Bertuccelli elle-même et Stéphane Paroux, responsable de classe d’accueil au lycée Paul Valéry.
IMG_7317   Affiche CinéClub

 

 

 

 

 

 

Merci à Julie Bertuccelli et Stéphane Paroux pour leur présence.
Merci au Ciné-club, à Marie Pernice qui ont oeuvré pour l’organisation de cette Carte Blanche.  Merci i à Céline Cotton pour l’animation de la discussion.